Menu

Centrafrique : Célébration de la journée internationale de la radio et de la télévision en faveur des enfants

...

Centrafrique : Célébration de la journée internationale de la radio et de la télévision en faveur des enfants

Diaspora Magazine, 13 Mar 2016

URL: http://www.diaspora-magazine.com/Centrafrique-Celebration-de-la-journee-internationale-de-la-radio-et-de-la-television-en-faveur-des-enfants_a1228.htm
Diaspora magazine/ La journée internationale de la radio et de la télévision en faveur des enfants initialement prévue pour le 6 mars a été célébrée en différé ce jeudi 10 mars à l’école Koudoukou au Km5 dans le 3e arrondissement de Bangui.

Instituée en 1994 à l’initiative de l’UNICEF et de l’Académie internationale des Arts et Sciences de la Télévision, cette célébration s’est déroulée en présence de monsieur le maire du 3e arrondissement Alhadji Dodo, de Myriam Dessables, responsable de la communication de la Minusca, de madame Ngoumbre, inspectrice d’enseignement et des représentants des parents-élèves et maîtres parents.
Cette occasion a permis aux organisateurs de ladite cérémonie et aux partenaires ainsi qu’aux médias de sensibiliser les populations aux problèmes de l’enfance.

Pour l’édition 2016, la Minusca a mis à l’honneur l’école Koudoukou, située en face de la mosquée centrale, site des déplacés musulmans sis au quartier KM5. En cette journée, les élèves de l’école Koudoukou ont eu la parole sur Guira FM. Un cours d’éducation civique a été également enregistré avec eux. La force de la Minusca a mis son génie à contribution pour le nettoyage de cet établissement scolaire.

A la rentrée 2015-2016, l’établissement avait pu accueillir à nouveau les élèves grâce à la protection permanente de la force de la Minusca suite à la demande de la direction de l’école. Ainsi, à ce jour 596 élèves, 304 filles et 294 garçons de toutes confessions bénéficient d’une formation complète allant de la maternelle au cours moyen deuxième année.

Promouvoir le droit à l’éducation en tout temps et pour tous les enfants, dans des conditions égales sans distinction d’origine confessionnelle, culturelle, sociale et de sexe a été l’objectif de cette journée.