Menú

46 000 réfugiés ivoiriens au Libéria rentreront bientôt en Côte d’Ivoire

...

46 000 réfugiés ivoiriens au Libéria rentreront bientôt en Côte d’Ivoire

UNHCR ABIDJAN, 28 Mar 2014

URL: http://data.unhcr.org/Cotedivoire
46 000 réfugiés ivoiriens au Libéria rentreront bientôt en Côte d’Ivoire


Une réunion de la commission tripartite sur le rapatriement volontaire des réfugiés ivoiriens en provenance du Liberia s’est tenue ce vendredi, à Abidjan, entre le représentant du HCR en Côte d’Ivoire, le vice- ministre des affaires intérieures de la république du Liberia et le représentant du Ministre d’état, ministre des affaires étrangères de la Côte d’Ivoire.
Cette rencontre tripartite avait pour objectif de passer en revue toutes les questions relatives au rapatriement volontaire des ivoiriens réfugiés en provenance du Libéria.
« Je suis arrivé en Côte d’Ivoire en 1993 et là j’étais réfugié. Aujourd’hui, je suis ministre et je suis en Côte d’Ivoire pour parler des réfugiés ivoiriens. Il nous faut beaucoup de paix ; s’il y a la paix en Côte d’Ivoire, il y a la paix au Libéria », a tenu à mentionner Sirleaf Varney, vice-ministre des affaires intérieures du Libéria.
Depuis le début de la crise post-électorale en Côte d’Ivoire, de nombreux réfugiés ont gagné les terres du pays frontalier, le Libéria.
‘’Nous voulons que les réfugiés ivoiriens surtout les enfants puissent acquérir des informations de qualités. Je me réjouis des travaux de la rencontre tripartite qui a réitéré son engagement à la réalisation du principe de base d’accès aux réfugiés et à leur bon traitement et je remercie le gouvernement et le pays du Libéria pour avoir si bien accueilli les réfugiés ivoiriens’’ a mentionné à la commission, Mohamed Touré, représentant du HCR (Haut-Commissariat des réfugiés).
300 000 ivoiriens se sont réfugiés depuis la crise ivoirienne, 77% ont été rapatriés. Au Libéria, 46000 réfugiés sont concernés par le rapatriement et 20 000 rentrent chaque année en Côte d’Ivoire selon les statistiques du HCR.
Un communiqué final a été signé par les participants pour faciliter et permettre un rapatriement légal, aisé des réfugiés ivoiriens en provenance du Libéria.